Les effets de la Biodanza

La Biodanza touche la partie saine de l’individu, sans s’attarder sur d’éventuels côtés négatifs ou pathologiques, afin d’augmenter le potentiel de santé. Elle est reconnue comme médecine complémentaire en Grande Bretagne.

La Biodanza est fondée sur les sciences biologiques et les lois qui préservent et perpétuent la vie. Elle considère l’être humain d’un point de vue holistique, dans sa totalité : raison, émotions, corps, sensations, mouvement, sentiments, pensées. Elle pose chacun comme étant responsable de son propre processus de croissance, elle n’est ni interprétative ni analytique.

Les changements de valeurs et transformations de style de vie sont alors le fruit de la capacité de chacun à contacter son potentiel de santé, ses émotions positives, sa joie de vivre, son affectivité, son courage, sa créativité.

La pratique régulière de la Biodanza permet à chaque participant :
-      d’augmenter instantanément sa joie de vivre et son plaisir à être
-      de se surprendre lui-même par l’émergence de potentialités insoupçonnées
-      d’entrer plus facilement dans la détente (diminution du stress)
-      d’avoir accès à une plus grande souplesse (au propre et au figuré !)
-      de mieux se connaître, de mieux se sentir, de mieux s’accepter
-      d’améliorer sensiblement l’estime de soi
-      de restaurer la sécurité affective de base qui permet d’explorer le monde et de s’y intégrer

Mécanismes d’action

Comment la Biodanza parvient-elle à ces résultats ?

Chacun a fait l’expérience qu’un vécu intense a des effets non seulement sur l’état psychique et les pensées, mais aussi sur l’humeur et l’état physique : sur la santé au sens plein du terme.
Toutes les danses de Biodanza ont pour but d’éveiller des émotions, de nous mettre en mouvement
« à partir de l’intérieur », pour plonger corps et âmes dans la « vivencia » : instant présent intense et vivifiant. Ces émotions ont une influence immédiate sur notre « cerveau sensible », et des réactions s’enchaînent : le flux d’hormones et de neurotransmetteurs est stimulé et harmonise à son tour profondément l’activité organique interne.

Ainsi, des stimuli émotionnels instinctifs et affectifs (les « vivencias »), intenses et heureux – tels la joie, la sérénité, la tendresse, la sensualité, la communion sensible, l’intimité… – arrivent à potentialiser tous les mécanismes d’autorégulation viscérale bloqués par le stress, l’anxiété et la peur de vivre.

La Biodanza nous invite à mettre plus de vie dans nos vies !